Enola Cox (Star Academy) explique pourquoi elle n’a pas toujours signé avec une maison de disques

Ce samedi 4 novembre 2023 signe le grand retour de la Star Academy sur TF1. De nouveaux élèves et de nouveaux professeurs vont intégrer le programme. Mais que devient Enola Cox, finaliste de la onzième édition ? Elle révèle dans les colonnes de BFMTV les raisons qui l’ont poussée à éviter les maisons de disques.

La scène de TF1 va de nouveau s’enflammer ce samedi 4 novembre 2023. Devant leur télévision, les Français vont pouvoir découvrir le visage des nouveaux candidats de la Star Academy lors du premier prime de la douzième édition. Après un retour triomphal l’an passé, la production a décidé de poursuivre l’aventure et de laisser sa chance à de jeunes passionnés de musique.

Malheureusement, trois des candidats sélectionnés ont appris à la dernière minute qu’ils avaient été évincés. En cause : le raccourcissement du nombre de semaines de diffusion, obligeant la production à annuler des contrats. “On est engagés contractuellement avec eux. On va payer ce qu’on leur doit. Nous sommes absolument désolés d’avoir dû faire cette démarche, qui n’a pas été quelque chose de facile”, a reconnu sur Europe 1 Jean-Louis Blot, président d’Endemol France.

Non à “Enola de la Star Academy”

Si le profil des candidats se révèle au grand jour petit à petit, les anciens refont aussi surface. C’est le cas d’Enola Cox, ancienne finaliste de la onzième édition. La jeune femme avait ravi les fans en dévoilant en août dernier son premier EP. Intitulé Mémoire d’un Été, elle y dévoile trois morceaux. “Un EP délicat, intime. Les textes, les productions musicales, les voix… C’est juste somptueux à écouter. Merci pour nos oreilles”, avaient salué les internautes sur Instagram. Outre les fans, Anisha, la gagnante du programme, l’avait également félicité en ajoutant que le résultat est “beau”.

Si son talent est indéniable, qu’est-ce qui a empêché Enola Cox de signer dans une maison de disques ? C’est dans les colonnes de BFMTV ce samedi 4 novembre 2023 qu’elle a accepté de se confier à ce sujet. Elle explique avoir été approchée par plusieurs professionnels de la musique mais a refusé, préférant prendre son temps. “J’ai vite compris que n’ayant pas de supports sur lesquels leur présenter mon univers, ils auraient signé Enola de la ‘Star Academy’ et non Enola Cox”, déplore-t-elle. Mais aujourd’hui, elle s’est entourée de compositeurs et producteurs qui lui plaisaient et un prochain album est en cours de réalisation !

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *