Aurélie Casse “en larmes” : Marc-Olivier Fogiel évoque son départ de BFMTV

Dans l’édition du 5 novembre de La Tribune Dimanche, Marc-Olivier Fogiel est revenu sur les polémiques autour de son rôle de leader de BFMTV, et en particulier, sur les circonstances du départ d’Aurélie Casse, à la suite duquel il y a eu beaucoup de rumeurs…

Depuis l’arrivée de Marc-Olivier Fogiel à la tête de BFMTV, rumeurs et polémiques ne cessent de s’enchaîner. Le nouveau PDG de la chaîne a même été accusé d’être à l’origine du départ de nombreux présentateurs, notamment de ceux de Pascale de La Tour du Pin, Jean-Baptiste Boursier, Bruce Toussaint et Aurélie Casse… Interrogé à ce sujet par La Tribune Dimanche du 5 novembre, qui lui a demandé s’il y avait “un malaise” à BFMTV, le grand ami de Laurent Ruquier a nié en bloc, expliquant que chaque départ avait ses raisons propres. Il explique notamment : “Lorsque Aurélie Casse est venue me dire ‘au revoir’ dans mon bureau, elle était en larmes…”

Marc-Olivier Fogiel a ensuite enfoncé le clou pour confirmer que ses décisions à l’égard de BFMTV n’étaient pas à l’origine du départ de la journaliste : “Elle m’a expliqué qu’elle ne pouvait pas refuser la proposition de France 5, même si c’était ‘un déchirement’.” Le papa de deux petites filles a également commenté d’autres départs qui ont beaucoup fait jaser, expliquant que Pascale de La Tour du Pin voulait “devenir une star de divertissement”, ce qui était “incompatible avec ce que [BFMTV] fait”, tandis que Bruce Toussaint avait tout simplement lui aussi reçu une proposition qu’il ne pouvait pas refuser…

“Je m’y sentais bien”
Au mois d’août dernier, Marc-Olivier Fogiel avait déjà évoqué le départ d’Aurélie Casse, confiant : “Nous sommes tombés dans les bras de l’autre et avons versé une larme…” Mais qu’en dit la principale intéressée ? Eh bien, elle confirme. Au mois de septembre, dans les pages de Télé Star, la jeune femme de 37 ans avait expliqué ne pas avoir “hésité une seconde”, car la proposition du service public était une nouvelle expérience qu’elle tenait à vivre. Cependant, elle a également décrit son départ comme “un déchirement”, précisant : “Comme j’aime beaucoup BFMTV, j’ai vécu mon départ comme une rupture amoureuse. J’y travaillais depuis sept ans et je m’y sentais bien…”

Crédits photos : Christophe Clovis / Bestimage

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *