L’amour est dans le pré : la tension monte entre Julien et l’un de ses prétendants

La fin de séjour approche pour les candidats de la 18ème saison de L’amour est dans le pré. Mais malgré les séparations imminentes, l’ambiance n’est pas aux derniers adieux chez Julien. À la ferme, la tension est même montée d’un cran avec un de ses prétendants !

La saison 18 de L’amour est dans le pré est riche en rebondissements. Si plusieurs couples, à l’instar de Patrice et Justine ou de Charles et Véronique, se sont déjà formés, plusieurs participants errent encore sur le chemin sinueux de l’amour. Parmi eux, Bastien et Thibaut. Tous deux attendent que Julien leur révèle où son cœur penche. Même si certains regards ne trompent pas, l’agriculteur a choisi le dernier moment pour officialiser son choix. C’est dans l’émission diffusée lundi 23 octobre 2023 qu’il livrera finalement sa décision. Et la réponse d’un de ses prétendants après son annonce a fini de l’exaspérer. Attention, spoiler !

Julien à propos de son prétendant : « Il m’insupporte »

En entendant son prétendant affirmer qu’il n’était pas intéressé par lui alors que tout prouvait le contraire, Julien a d’abord gardé son calme. “Trop de paroles, trop de paroles, trop de paroles… C’est simple, il m’insupporte”, a-t-il prévenu face caméra. C’est au moment du dîner qu’il a finalement explosé. Quand Bastien a félicité son rival, arguant que « le feeling ne passait pas non plus pour [lui] envers Julien », l’agriculteur est définitivement sorti de ses gonds. J’ai l’impression que tu préfères dire ‘Je n’ai pas de feeling et je pars la tête haute’ plutôt que de comprendre et d’accepter le fait que tu ne sois pas le premier de la classe […] Ça m’énerve, je n’arrive pas à piger“, s’est-il emporté. Concluant : “Je suis content que tu t’en ailles”. Sur ces douces paroles, Bastien est parti sans dire au revoir. Pas certains que ces deux-là se téléphonent pour se donner des nouvelles.

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *