« J’ai toujours payé mes impôts, sauf… » : l’anecdote improbable de Michel Sardou (ZAPTV)

Michel Sardou sera bientôt de nouveau sur scène. Un retour inespéré et qui ravit les fans du chanteur. Plus de trente dates sont programmées. Ce jeudi 28 septembre 2023, il était d’ailleurs l’invité du 20 h de Ruquier pour en parler. C’est en retraçant sa carrière qu’il s’est arrêté sur une anecdote savoureuse.

Michel Sardou n’a jamais eu la langue dans sa poche. Chacune de ses apparitions est souvent accompagnée d’un de ses mythiques coups de gueule. Un gimmick attendu, pour ce provocateur qui a eu l’habitude de faire passer des messages en chanson. Plus surprenant, si son nom est revenu dans l’actualité récemment, c’est à cause des propos de Juliette Armanet sur Les lacs du ConnemaraUne simple critique, qui a rapidement pris des proportions démesurées.

Il a fallu que Michel Sardou réagisse à la polémique pour apaiser les esprits. Elle a dit une connerie, ça arrive à tout le monde”, commente-t-il, philosophe. Le vieux lion peut encore rugir, mais pas pour des futilités. Ce jeudi 28 septembre 2023, il était l’invité du nouveau rendez-vous de BFM TV. Laurent Ruquier n’a pas masqué sa joie de recevoir l’ami de Nicolas Sarkozy. Au programme, un retour rapide sur sa longue carrière, mais pas seulement.

Michel Sardou avait envoyé sa déclaration d’impôts aux ordures

Sa nouvelle tournée était dans toutes les bouches. L’interprète de La Java de Broadway sillonnera les routes françaises à partir du mercredi 4 octobre 2023. C’est d’ailleurs sa femme qui l’a convaincu de remonter sur scène. Cette interview a aussi été l’occasion d’évoquer quelques événements qui ont émaillé la carrière de Michel Sardou. Laurent Ruquier s’est alors interrogé sur la vengeance de Valéry Giscard d’Estaing : une procédure de redressement fiscal, après la sortie de la chanson Le France. “Je n’ai jamais su pourquoi, parce que j’ai toujours payé mes impôts“, s’est d’abord étonné Michel Sardou.

Il a vite rectifié : “Sauf au tout début ! Je ne gagnais pas ma vie, donc je ne payais pas d’impôts, et quand je travaillais, je travaillais au black. J’étais serveur dans un restaurant, on me donnait des pourboires, et je n’étais pas déclaré.” La déclaration d’impôts a donc fini à la poubelle. Sauf qu’un jour, “un type vient et me dit ‘Monsieur, vous avez un redressement d’impôts’. J’ai dit ‘Pourquoi, je ne paye pas d’impôts ?!’, et il me dit ‘C’est bien pour que ça que vous avez un redressement !” Heureusement, ce percepteur “qui avait un poste assez important à Bercy” a accepté de s’occuper de sa comptabilité.

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *