Seniors : l’autocollant S à coller sur la voiture est-il indispensable ?

De nouveau au centre des discussions, l’autocollant pour seniors est-il obligatoire pour les conducteurs de plus de 70 ans ? Femme Actuelle vous guide.

Ces dernières semaines, vous avez peut-être entendu parler d’une rumeur comme quoi les personnes âgées devraient apposer un autocollant sur leur véhicule pour signaler qu’elles sont seniors. Et pour cause, un autocollant blanc avec estampillée la lettre rouge “S” circule de plus en plus sur les réseaux sociaux, et pousserait presque à se rendre dans un magasin automobile afin de se procurer le médaillon pour ses proches âgés. Il faut dire que ce n’est pas la première fois que le sujet est soulevé. Alors, info ou intox ? La Sécurité routière a tranché elle-même sur son site afin de faire taire les racontars, les personnes de plus de 70 ans ne doivent pas signaler leurs voitures d’un autocollant pour seniors.

La sécurité routière précise que le gouvernement n’envisage pas “de rendre obligatoire l’apposition d’un macaron ‘S’ à l’arrière des voitures conduites par des personnes de plus de 70 ans“. Sur sa lancée, ce dernier souligne qu'”il n’y a aucun projet visant à rendre cet affichage obligatoire“. Bien que non obligatoire, l’autocollant reste néanmoins autorisé pour “les personnes qui estiment utile d’afficher un tel macaron sur leur véhicule“.

Les seniors particulièrement à risque au volant

Contrairement aux idées reçues, les personnes âgées ne sont pas les personnes qui ont le plus d’accidents. Elles ont même “moins d’accidents que les autres classes d’âge“, détaille le site de la Sécurité routière. Cependant, ces accidents subis par les seniors sont plus graves car ils sont plus vulnérables physiquement. “Les seniors représentent 25 % des personnes tuées dans un accident de la route alors qu’ils constituent 19 % de la population“, ajoute le gouvernement.

Selon les estimations de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) pour l’année 2022, le nombre de tués par million d’habitants est significatif. 77 personnes seniors de 75 ans ou plus sont décédées pour 1 million d’habitants en France métropolitaine, soit la deuxième classe d’âge la plus à risque après les jeunes de 18-24 ans (101 tués par million d’habitants). Avec les années qui passent, il est conseillé de consulter régulièrement son médecin traitant afin d’adapter sa conduite, rappelle Sécurité routière. De plus, certains aménagements peuvent faciliter la conduite et ainsi réduire les risques d’accident. À titre d’exemple, on peut citer un rétroviseur additionnel, une boîte à vitesses automatique ou encore un limitateur de vitesse. En juillet dernier, une proposition de loi avait été déposée visant à instaurer une visite médicale obligatoire et régulière pour les conducteurs de plus de 75 ans.

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *