« La réponse a été hurlée ! » : Nagui très agacé par une personne du public de N’oubliez pas les paroles (ZAPTV)

L’édition 2023 des Masters se poursuit. Ce mercredi 20 septembre 2023, Arsène et Maureen se sont retrouvés pour un nouveau duel. Le public s’est laissé emporter par les paroles d’une chanson bien particulière, avec un sacré résultat : Arsène a (presque) tout entendu…

N’oubliez pas les paroles met en vedette ses plus grands champions. Depuis la rentrée, Nagui a en effet lancé l’édition 2023 des Masters. Voilà l’occasion de monter le son et de retrouver les plus belles voix de l’émission. Ces grands retours sont aussi un bon moyen de savoir ce qu’est devenu son ou sa chouchou(te) depuis son dernier passage. Une candidate emblématique a ainsi annoncé une grande nouvelle qui a dû ravir le public !

En revanche, certains candidats commencent déjà à boucler leurs valises. C’est le cas de Lucile qui s’est inclinée face à Louis. Pourtant, la candidate est loin d’avoir dit son dernier mot. En effet, elle pense déjà à la prochaine compétition : Je vais travailler davantage et puis on verra l’année prochaine”, a avoué la candidate à Télé-Loisirs. Lucile avait pu atteindre les 8ᵉ de finale en 2018. Un objectif qu’elle entend bien dépasser en 2024.

Nagui ne laisse pas passer cet écart

Ce mercredi 20 septembre 2023, ce sont Maureen et Arsène qui se sont affrontés. Ce n’est pas la première fois que le duo se retrouve. Maureen est à l’origine d’une des éliminations d’Arsène. L’émission avait donc une saveur particulière pour les deux candidats. Au cours de leur duel, Arsène a opté pour le titre Maxou de Vanessa Paradis. Et au moment où la musique s’est coupée, c’est le drame : une personne du public a crié les paroles de la chanson…

S’il nous est difficile de tout entendre, on discerne clairement le mot “cahier”. Une voix qui n’a pas échappé aux oreilles de Nagui : “La réponse a été hurlée, elle n’a même pas été chantée !. Le complice de Fabien Haimovici a pris la chose avec philosophie, même s’il y est allé de son petit tacle : “C’est une jeune fille qui a été prise dans l’élan, il faut le reconnaître, donc ce n’est pas vraiment ‘soufflé’, mais elle va en prendre un (de soufflé)“. Finalement, plus de peur que de mal : l’indice entendu par Arsène n’a pas suffi à donner la bonne réponse. La preuve que tricher, ça ne sert à rien !

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *