TPMP : Gilles Verdez clash violemment les autres chroniqueurs sous le regard de Cyril Hanouna, “Elle saoule tout le monde !”

Sur le plateau de TPMP, Gilles Verdez s’est lâché et s’en est frontalement pris à ses collègues. Cyril Hanouna n’en a pas perdu une miette…

Touche pas à mon poste a fait sa rentrée sur C8 et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’émission fait un retour en force !

Sur le plateau, Cyril Hanouna semble ravi d’avoir retrouvé son public et les chroniqueurs paraissent plus en forme que jamais. L’attitude adoptée par Gilles Verdez le 12 septembre dernier en est la preuve…

TOUCHE PAS À MON POSTE : GILLES VERDEZ S’EN PREND VIOLEMMENT À SES COLLÈGUES

Alors que Cyril Hanouna lance les hostilités en demandant à chacun de ses chroniqueurs de citer un défaut de Gilles Verdez, ce dernier n’a pas tardé à prendre sa vengeance… Après avoir essuyé des réflexions sur “son ignoble veste”, “son côté larbin”, “sa contradiction” ou encore “son absence de sens de la mesure”, c’est à son tour de donner son avis sur ses camarades !

Comme à son habitude, le chroniqueur emblématique de l’émission de Cyril Hanouna n’a pas mâché ses mots ! Il se tourne d’abord vers Valérie Bénaïm à qui il offre son premier droit de réponse : “Vous êtes totalement transparente, comment peut-on être aussi présente et aussi inexistante depuis des années ?”, lui lance-t-il.

ENTRE LES CHRONIQUEURS, LES CRITIQUES FUSENT SUR LE PLATEAU DE TPMP

Au tour d’Alex Goude, nouveau autour de la table, d’en prendre pour son grade : “Tu étais vachement meilleur quand t’étais pas là. Je ne sais pas à quoi tu sers honnêtement”, lui assène Gilles Verdez. Il poursuit avec Guillaume Genton, en lui affirmant sans sourciller : “Tu es un super producteur. Mais comme chroniqueur, t’es nul”. À qui le tour ?

Géraldine Maillet”, désigne Cyril Hanouna. “La donneuse de leçon !”, enchaîne le chroniqueur dans sa lancée. “J’en ai ras le bol. […] Elle saoule tout le monde, ça fait des années que ça dure. […] Même ton mec est plus sympa que toi !”, conclut-il avant de s’en prendre à Raymond, “l’ami du boss”. “C’est un mystère absolu, qu’est-ce qu’il fout là ?”, s’exclame Gilles Verdez. Une simple phrase qui provoque l’hilarité générale sur le plateau.

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *