Miss France 2024 : gros couac en Nouvelle-Calédonie, la gagnante doit rendre sa couronne !

Un coup de théâtre auquel personne ne s’attendait. Élue Miss Nouvelle-Calédonie, Mathilda Lelong était aux anges depuis le 9 septembre dernier. Mais quatre jours après son sacre, la jeune femme de 24 ans doit déchanter en raison d’une erreur dans le comptage des voix.

Après la gaffe légendaire de Steve Harvey à Miss Univers 2015, on croyait avoir tout vu. Mathilda Lelong, élue Miss Nouvelle-Calédonie le 9 septembre dernier à Noumea, peut désormais dire le contraire. Après une soirée féérique au terme de laquelle la jeune femme de 24 ans a été sacrée reine de beauté de son île, 27 ans après sa mère Carole Roudeillac, la belle brune et ses proches ont pris une douche froide, ce mardi 12 septembre. Comme le révèle Outre-mer la 1ère, la gagnante de l’élection ne serait pas Mathilda Lelong, mais bien Emma Grousset, la prétendante numéro 4. Une erreur dans le comptage des votes, signalée dans la nuit du samedi au dimanche par l’huissière en charge de l’événement, aurait faussé les résultats.

Diplômée d’une licence en Sciences de la Vie et de la Terre, Mathilda Lelong serait en réalité arrivée quatrième des votes au stade final du concours. Si les deux jeunes femmes lésées préfèrent pour le moment rester silencieuses, la maison-mère des Miss a publié un communiqué, a fait savoir le journaliste de l’AFP Jean-François Guyot sur X (ex-Twitter). “La Société Miss France a appris avec regret l’annonce par le comité Miss Nouvelle-Calédonie d’une erreur dans la désignation de la gagnante à l’élection de Miss-Calédonie”, est-il écrit en préambule. “Nous prenons acte de ce dysfonctionnement dans l’élection et attendons le procès-verbal officiel établi par le commissaire de justice, présent ce soir-là”, peut-on aussi lire. En conclusion, “la Société se donne un droit de réserve quant à la confirmation de cette élection” en attendant l’acte juridique.

“Une série de dysfonctionnements” à l’origine du faux espoir de Mathilda Lelong

Une chose est sûre : le retour à la réalité risque d’être très amer pour celle qui a vécu un rêve éveillé pendant plus de trois jours. Elle avait déjà accordé quelques interviews et séances photos, arborant fièrement sa couronne et son écharpe. “Ma maman ayant été Miss Calédonie en 1996 m’a toujours décrit cette aventure comme une expérience unique et enrichissante, ce qui me donne envie d’y participer depuis mon plus jeune âge, avait-elle confié dans son portrait.

Sollicité par La 1ère, le comité organisateur a toutefois communiqué le résultat “officiel et définitif” du concours de beauté de samedi dernier. Emma Grousset est donc Miss Nouvelle-Calédonie 2023, avec en première dauphine Camélia Hamoudi, Cassandra Paryla-Mompelat en deuxième dauphine et Mathilda Lelong, en troisième position. Interrogée par La 1ère, l’huissière ayant commis l’erreur a reconnu sa part de responsabilité tout en pointant du doigt “une série de dysfonctionnements” venant du comité régional. Le 16 décembre prochain, au Zénith de Dijon, les téléspectateurs de TF1 feront la rencontre d’Emma Grousset, 21 ans et 1m80 !

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *