VIDÉO – Affaire conclue : Julia Vignali surprend en dévoilant son imposant tatouage

Dans l’émission Affaire conclue, diffusée sur France 2, ce mercredi 13 septembre, Julia Vignali a dévoilé le tatouage pour le moins voyant qu’elle arbore sur son bras et qu’elle ne montre que très rarement.

Depuis le 28 août, Julia Vignali impose sa patte dans l’émission Affaire conclue, qu’elle anime sur France 2. L’ancienne acolyte de Thomas Sotto dans Télématin, qui a remplacé Sophie Davant dans le programme quotidien de la chaîne, n’hésite pas à apporter un vent de légèreté et un petit peu de folie à l’antenne. Ce mercredi 13 septembre, la présentatrice de 48 ans a accueilli sur le plateau une “grande passionnée de décoration d’intérieur et d’animaux” originaire de Haute-Savoie, qui souhaitait vendre une suspension lumineuse et elle en a profité pour montrer son tattoo. Chaleureuse, Julia Vignali a salué et souhaité la bienvenue à la jeune femme de 31 ans, en la complimentant sur son look, semblable au sien.

Liza, de son prénom, était en effet vêtue d’une longue robe rose poudré fluide qui ressemblait beaucoup à celle de l’animatrice, dans une version bleu clair à motifs. “Oh, vous avez un beau tatouage ! Moi aussi”, a-t-elle également rétorqué, en s’empressant de montrer le sien, situé au niveau de son biceps. En relevant sa manche, l’épouse de Kad Merad a ainsi dévoilé plusieurs fleurs colorées qu’elle détient en toute discrétion sous ses vêtements. Curieuse, la présentatrice d’Affaire conclue a demandé au commissaire-priseur Harold Hessel, se trouvant à ses côtés, s’il en avait un aussi. Ce à quoi l’intéressé a répondu par la négative, en faisant part de sa surprise de découvrir que Julia Vignali était tatouée. “Ah ben oui. On ne se connaît pas si bien !” a rétorqué l’ex-animatrice du Meilleur Pâtissier avec amusement.

Un tatouage réalisé “sur un coup de tête” pour camoufler une cicatrice

Ce n’est toutefois pas la première fois que cette dernière dévoile le tatouage qu’elle s’est fait faire, il y a plusieurs années, à un endroit symbolique. En novembre 2017, celle qui succède à Sophie Davant avait fait des révélations à ce sujet dans les colonnes de Paris Matchen posant fièrement avec le cerisier en fleur qu’elle a encré dans sa peau. Elle avait alors expliqué à nos confrères que ce tatouage recouvre une cicatrice. L’histoire remonte à ses 5 ans, lorsqu’elle a renversé son chocolat chaud brûlant sur son pyjama, le matin même de la fête des Mères. “Brûlée au troisième degré”, l’enfant qu’elle était n’a pas pu bénéficier d’une greffe, mais a été opérée, plus tard. En hiver, Julia Vignali prenait l’habitude de camoufler ses marques sous ses vêtements, mais a fini par décider, “sur un coup de tête” de rentrer dans un salon de tatouage.

 

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *