Danse avec les Stars 2024 : voici la raison pour laquelle Anthony Colette ne prend pas la parole en vidéo

La journée du lundi 25 mars 2024 a été rythmée par les nombreuses prises de parole concernant le conflit qui oppose Natasha St-Pier ainsi que son danseur, Anthony Colette à l’humoriste de 31 ans, Inès Reg. Si les deux candidates se sont exprimées en vidéo, nous nous demandons pourquoi le danseur, lui, n’a pas utilisé le même dispositif ?

Tout a débuté lorsque le journaliste Clément Garin a dévoilé qu’une altercation entre deux candidates de Danse avec les stars avait éclaté dans les coulisses lors des répétitions bien avant la diffusion du premier prime. Après avoir révélé qu’il s’agissait de l’humoriste de 31 ans, Inès Reg et de la chanteuse québécoise, Natasha St-Pier, les rebondissements n’ont fait que s’enchaîner entraînant une tempête médiatique à laquelle personne n’était préparé.

Après la diffusion d’un article du Parisien ce jeudi 21 mars 2024 affirmant que Natasha St-Pier ainsi que son partenaire de danse Anthony Colette avaient déposé une main courante dans un commissariat de Paris à l’encontre d’Inès Reg, tout a explosé. Dans la nuit de dimanche 24 au lundi 25 mars 2024, l’humoriste et ex-compagne de Kevin Debonne a pris la parole dans le but de mettre fin aux nombreuses rumeurs qui tournaient à son propos et donne son point de vue de l’altercation qui s’est déroulé le 31 janvier dernier entre elle et la chanteuse canadienne.

Inès Reg et Natasha St-Pier : leurs prises de parole en vidéo

Dans plusieurs stories Instagram, Inès Reg explique que l’interprète de Tu trouveras l’aurait insultée de « Petite sal*pe » alors qu’elle s’était rendue avec son cadreur et son journaliste dans la salle de répétition de la chanteuse pour lui demander de baisser le son de sa musique. Elle révèle également que le chanteur de Natasha St-Pier, Anthony Colette, aurait eu des propos piquants à son encontre lors de cette petite querelle. Une séquence entièrement filmée d’après les dires de l’humoriste et qui aurait valu trois jours de mise à pied à la Québécoise afin d’apaiser toutes les tensions. Une situation qui l’aurait extrêmement choquée puisqu’elle pense avoir également été victime de racisme.

De son côté, quelques heures après les révélations de sa collègue, Natasha St-Pier a pris une première fois la parole pour annoncer à sa communauté que «vu la gravité des accusations qui sont proférées, vu l’inexactitude, les omissions, voire même les contrevérités qui sont dites », elle allait devoir répondre en donnant rendez-vous à 21 h pour livrer sa version des faits. Une version dans laquelle elle explique avoir pensé jouer une scène humoristique avec sa collègue avant de se rendre compte que l’humoriste de son côté n’a pas pris les choses de la même manière. Elle explique alors que son danseur Anthony Colette aurait à ce moment-là tenté d’apaiser les choses en se rendant dans la salle d’Inès Reg et Christophe Licata : « Il essaie de parler avec Christophe et moi du couloir j’entends Inès qui hurle, qui injurie Anthony j’entre à mon tour dans la salle de danse où est Inès et je m’excuse sérieusement, elle est dans une furie impressionnante, elle crie (…) et Anthony qui essaie de calmer le jeu se prend un tel torrent d’insultes… ».

Anthony Colette discret sur l’affaire : pourquoi le danseur ne prend pas la parole en vidéo ?

C’est seulement au travers d’un message en story Instagram que le danseur de Natasha St-Pier s’est exprimé sur toute l’affaire. Il explique recevoir depuis les révélations d’Inès Reg « une vague de haine sur les réseaux » et précise que la « version des faits (de l’humoriste) est très approximative, mais surtout incomplète ». Il ajoute ensuite ne pas avoir « déposé une main courante par hasard, mais à la suite des multiples insultes et menaces que j’ai reçues alors que je cherchais à apaiser une situation entre ma partenaire, Natasha St-Pier, et Inès Reg ». Il conclut seulement en affirmant n’avoir rien à se reprocher. Mais pourquoi le danseur ne s’exprime-t-il pas d’une meilleure manière et pourquoi ne livre-t-il pas sa version des faits ?

Une raison toute simple empêche Anthony Colette d’en dire plus et il s’agit tout simplement d’une clause de confidentialité qu’il aurait signée dans son contrat avec TF1 comme le rapporte l’une de ses collègues, Candice Pascal, sur son compte Instagram : « Anthony Colette ne mérite pas du tout cet acharnement. Ne rentrez jamais dans une histoire avant d’entendre la version des deux parties, surtout si ça ne vous concerne pas. Anthony, comme tous les danseurs, est soumis à une clause de confidentialité. Malheureusement, lui ne peut pas donner sa version des faits». Un autre danseur a également volé à son secours pour remettre les choses aux clairs, l’acolyte de Cristina Cordula, Jordan Mouillerac : « Ces quelques mots pour te dire que je te soutiens à 100 %, car j’étais présent quand tout ça s’est déroulé et tu n’as vraiment rien à te reprocher… Sachez qu’Anthony n’a jamais insulté ni menacé qui que ce soit. Anthony est au milieu d’une histoire qui ne le concerne pas » débute-t-il avant de poursuivre : « N’oubliez pas que nous sommes sur notre lieu de travail, et que nous avons des clauses à respecter… Ces contraintes empêchent donc Anthony de pouvoir s’exprimer publiquement… Je suis de tout cœur avec toi mon ami ».

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *