Aya Nakamura : “Des arguments de CM1”, Dadju prend la défense de la chanteuse après la polémique sur les Jeux olympiques

Depuis quelques jours, l’idée que la chanteuse Aya Nakamura reprenne les paroles d’Édith Piaf lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Paris fait grincer des dents. Sur le réseau social X, le rappeur Dadju a fustigé les critiques.

Depuis quelques jours, la rumeur ne cesse d’enfler dans les médias et sur les réseaux sociaux et attise les polémiques. À cinq mois du coup d’envoi officiel des Jeux olympiques avec une cérémonie d’ouverture prévue pour le 26 juillet 2024, Aya Nakamura pourrait prendre part aux douze tableaux prévus pour retranscrire “l’universalisme des valeurs françaises”. Elle aurait été choisie par le président de la République, Emmanuel Macron, pour participer à la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Paris cet été et interpréterait sur scène des chansons d’Édith Piaf.
La nouvelle n’a pas été confirmée jusqu’à présent, mais représenterait un véritable enjeu pour l’artiste dont les tubes font le tour du monde depuis plusieurs années. Sacrée artiste féminine aux Victoires de la musique, la chanteuse franco-malienne rivalise sur les plateformes de streaming avec les plus grandes stars internationales comme Taylor Swift ou Beyoncé.

“Y a pas moyen”

Selon L’Express, la chanteuse aurait confié à Emmanuel Macron qu’elle appréciait le répertoire d’Édith Piaf. Il lui aurait alors répondu de “chanter ce [qu’elle aime]” le jour J. Pour le moment, la principale concernée n’a rien confirmé (ni infirmé). Sur son compte Instagram, elle s’est seulement fendue d’un message énigmatique, en légendant une vidéo d’elle à la Fashion Week d’un laconique “ÉDITH PIAF ?”. Sur les réseaux sociaux et dans les médias, la rumeur divise.

Le soir du samedi 9 mars, certains ont même décidé de manifester contre le projet. C’est ce que révèle un post sur le réseau social X du chanteur Dadju, qui a republié une photo d’une petite dizaine de personnes posant de nuit devant la Seine. Tous tiennent une banderole sur laquelle il est écrit : “Y a pas moyen Aya, ici c’est Paris, pas le marché de Bamako”. Cette action a été revendiquée sur X par Les Natifs, un groupuscule parisien créé en 2021 après la dissolution du mouvement politique d’extrême droite Génération identitaire.

“Vous lynchez la plus grosse artiste du pays”

Première célébrité à prendre ouvertement parti pour Aya Nakamura, Dadju s’est indigné devant ce message qui ramène la chanteuse à ses origines et qui semble la juger plus digne de chanter sur un marché que pendant une cérémonie de grande envergure. “C’est pour ça qu’on est en retard ici. Vous lynchez la plus grosse artiste du pays avec des arguments de CM1, fustige le petit frère de Gims.

C’était même pas un combat mais maintenant, il faut qu’elle chante, nous, on va soutenir. C’est pas Bamako, c’est pas Bamako. Bande de chiens”, poursuit-il. Il reste encore à savoir si les Jeux olympiques pourront bien compter sur la présence d’Aya Nakamura.

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *