Jeux Olympiques 2024 : Emmanuel Macron prend tout le monde de court avec sa demande surprenante à Aya Nakamura

Emmanuel Macron aurait fait une demande particulière à la chanteuse Aya Nakamura à l’occasion des prochains Jeux Olympiques organisés à Paris cet été. Le président de la République compte sur elle pour mettre l’ambiance dans la capitale…

La pression doit commencer à se faire sentir pour les intervenants occupés par l’organisation des Jeux Olympiques 2024, prévus dans la capitale du 26 juillet au 11 août. Alors que la région Ile-de-France et la préfecture ont d’ores et déjà fait savoir comment elles comptaient accueillir le flux de touristes du monde entier et que les prix des logements en location ont flambé ces dernières semaines, Emmanuel Macron a coupé un ruban symbolique le jeudi 29 février. À cinq mois du coup d’envoi des JO de Paris, le président de la République a assisté à la cérémonie d’inauguration du village olympique à Saint-Denis, après sept années d’un travail acharné.
L’immense complexe doit permettre de réunir les 14 500 athlètes en compétition avec toutes leurs équipes, dans 82 bâtiments répartis sur 52 hectares, comprenant pas moins de 3 000 appartements et 7 200 chambres. En parallèle de quoi l’époux de Brigitte Macron réfléchit à la manière dont pourrait s’articuler la cérémonie d’ouverture prévue le 26 juillet. D’après L’Express, le show imaginé par le metteur en scène Thomas Jolly devrait comprendre 12 tableaux différents et retranscrire “l’universalisme des valeurs françaises”, stipulent nos confrères. Ceux-là affirment par ailleurs que le président de la République veut entendre chanter Aya Nakamura ce soir-là.

Aya Nakamura pour interpréter le répertoire d’Édith Piaf

Emmanuel Macron aurait en effet porté son dévolu sur la chanteuse franco-malienne dont les tubes ont résonné dans le monde entier, notamment Djadja et Copines qui totalisent plusieurs centaines de millions de streams sur les plateformes musicales. Des scores comparables aux plus grandes popstars dont Miley Cyrus, Beyoncé ou Taylor Swift pour citer les principales faisant l’actualité en 2024. Le président de la République aurait reçu l’artiste de 28 ans au Palais de l’Élysée le 19 février dernier. Celle-ci aurait même été aperçue dans la cour “en tailleur noir discret” et “en catimini”, bien évidemment…

Pour autant, Emmanuel Macron aurait posé plusieurs conditions à la participation d’Aya Nakamura à la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Paris. “Alors, quels chanteurs ou quelles chansons du répertoire français comptent pour vous ?”, aurait-il demandé à l’interprète de Jolie Nana. Aya Nakamura “est priée de ne pas décevoir, trouver un terrain d’entente avec le directeur artistique bis de la cérémonie qui se passionne pour la variété française et compte bien qu’un hommage soit rendu à ce pan de notre patrimoine”, dit-on à ce sujet. Sa réponse aurait “ravi” Emmanuel Macron : “J’aime beaucoup Édith Piaf“Eh bien, il faut que le jour J vous chantiez ce que vous aimez”, lui aurait-il fait savoir dans la foulée.

Un choix qui divise les Français

La perspective de cette performance ne fait pas que des heureux… Sur les réseaux sociaux, beaucoup s’offusquent de ce choix“On n’a pas le sens du ridicule”“A choisir artistiquement et culturellement parlant je préférerais voir un concert de l’armée rouge qu’un concert d’Aya Nakamura” ou encore “Nous marchons de plus en plus sur la tête”, peut-on lire entre autres sur X (ex-Twitter) depuis hier.

La nouvelle intervient alors que l’artiste passionnée de pop et de zouk a été victime d’un cambriolage à son domicile situé dans la commune de Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Les faits se sont déroulés le 6 février et s’inscrivent dans une vague de vols ou tentatives de vols visant plusieurs personnalités ces derniers mois, parmi lesquelles Sylvie Tellier, Samy Naceri, Cyril Lignac, Vitaa ou Jean-Luc Reichmann, le dernier en date.

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *