Disparition inquiétante de Lucie, 16 ans : l’adolescente s’est volatilisée de sa chambre depuis une semaine

Dans la nuit du 4 février, Lucie, 16 ans, a disparu à Vavincourt dans la Meuse. Un appel à témoins a été lancé pour retrouver l’adolescente.

Ses proches sont très inquiets. Cela fait plus d’une semaine que Lucie Cavare a disparu. La jeune fille de 16 ans s’est volatilisée dans la nuit du samedi 3 au dimanche 4 février 2024 à Vavincourt dans la Meuse. C’est en se réveillant vers 5 h du matin que ses parents ont constaté qu’elle n’était plus dans sa chambre. “On a cherché partout, et puis finalement, on a appelé la gendarmerie. Elle n’a pas d’argent ni de papiers sur elle.”, a expliqué à L’Est Républicain sa mère, Aurélie. En effet, Lucie n’avait avec elle que le téléphone de son frère, qui a cessé de borner le jour de sa disparition à 10 h, à Ligny-en-Barrois.

Une enquête en cours

Une enquête pour disparition inquiétante a donc été ouverte, et un appel à témoins a été lancé fin de retrouver l’adolescente. “Elle va avoir 17 ans le 16 mars, mais elle fait plus jeune. Elle mesure 1,55 m, elle a les cheveux châtains très clairs, qui tirent vers le blond, voire le roux en été. Elle a les yeux bleus, une veste noire à capuche, des chaussures blanches de marque Adidas et porte sûrement un pantalon en jean clair”, précise sa mère.

D’après les parents de la lycéenne, leur fille serait “un peu perdue dans son adolescence, elle est très gentille, mais très influençable”. Alors en décrochage scolaire, Lucie souffrait d’un mal-être. “On se demande si ce n’est pas ça qui est en train de tout faire dérailler”, s’inquiète la mère de la jeune fille de 16 ans, qui a déjà fugué le temps d’une journée dans le passé. “Elle a toujours gardé le contact, sur les réseaux sociaux ou par messages”, assurent cependant ses parents.

Plus d’une semaine sans nouvelle

Plus d’une semaine après la disparition de l’adolescente, ses proches restent toujours sans nouvelle. “On attend de parler aux enquêteurs pour voir si on lance des battues. J’ai refait le trajet qu’elle aurait emprunté, j’ai fouillé autour des étangs, les bosquets, les maisons de jardin. Il n’y a aucune trace, pas de signe, pas de vêtement, se désole Aurélie. Si vous possédez des informations, contactez la gendarmerie de Revigny-sur-Ornain au 03 29 75 63 97, ou le commissariat de police de Bar-le-Duc au 03 29 79 00 17.

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *