Sophie Davant : l’animatrice de 60 ans “blessée” par les remarques sur son physique

Invitée sur le plateau de “C l’hebdo”, sur France 5, samedi 27 janvier 2024, Sophie Davant s’est confiée sur les critiques concernant son physique qu’elle reçoit régulièrement.

Des mots assassins. Après avoir fait les beaux jours d’Affaire conclue sur France 2, Sophie Davant s’épanouit désormais sur France 3, à travers En bonne compagnie, un magazine consacré aux animaux qu’elle orchestre en compagnie de Dr Pierre Fabing, de la youtubeuse Emy LTR, du rappeur Kamini et de son chien Raoul. Si l’animatrice de 60 ans est donc habituée au petit écran depuis des années, elle a encore du mal concernant les remarques désobligeantes à son sujet. C’est en tout cas le constat qu’elle a fait samedi 27 janvier 2024 sur le plateau de l’émission C l’hebdo, diffusée sur France 5.

Au micro d’Aurélie Casse, celle qui partage la vie de William Leymergie a ainsi confié traverser “des moments difficiles” face à certaines critiques sur son physique. “Moi, j’essaie de faire ce qu’il faut pour être professionnelle. C’est-à-dire que j’ai besoin quand même de me tenir un minimum au courant de la réaction du public parce qu’on travaille quand même pour le public”, a-t-elle d’abord exposé à nos confrères. Et de poursuivre : “Mais j’essaie de me protéger un peu. Je ne lis pas tout. Je ne passe pas ma vie sur les réseaux sociaux. Je fais des petites ponctions de temps en temps.” Impossible, donc, pour l’ancien visage de Toute une histoire de rester de marbre face aux remarques sur son apparence, comme elle l’a détaillé : “Bien sûr qu’il m’arrive d’être blessée par des réflexions. […] Ce qui est très difficile, toujours, en 2024, c’est que nous les femmes on est souvent attaquées sur notre physique, d’abord, et par des femmes. Donc ça, c’est un truc de dingue que j’ai du mal à comprendre. Je trouve que ce sont elles les plus agressives, les plus horribles alors qu’on devrait être solidaires, se soutenir et être indulgentes.

“Je lis des choses insupportables”

Être une femme de 60 ans exposée quotidiennement aux yeux de tous n’est malheureusement pas une chose aisée, comme Sophie Davant l’a indiqué sur le plateau de C l’hebdo : “La tenue, le visage, les rides, les cernes… Je lis des choses insupportables alors qu’on pourrait commenter autre chose. Je trouve ça dommage, je ne comprends pas.” D’ailleurs, la pétillante blonde n’a jamais hésité à parler ouvertement de son apparence. Interrogé par TV Magazine – Le Figaro en ce mois de janvier, elle avait ainsi assumé avoir eu recours à la médecine esthétique : “Aujourd’hui on dispose de tout un arsenal de possibilités avec la médecine esthétique (les injections, l’électrostimulation, le laser…) dont je suis prête à me servir, mais avec modération.” Et de poursuivre : “Je considère que c’est bien d’y avoir recours pour éliminer des rides disgracieuses, pour avoir bonne mine, pour avoir l’air reposé, pour être présentable, mais il n’est pas question d’avoir un visage figé, une bouche gonflée, des pommettes trop saillantes, je ne suis pas dans ce genre d’excès.

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *