Brûlé par un radiateur défectueux, un bébé de 11 mois perd la vie

Le petit Binyomin Zachariah, un garçon âgé de 11 mois, est mort tragiquement alors qu’il dormait à cause d’un radiateur en mauvais état qui a dégagé une quantité dangereuse de vapeur.

Une terrible nouvelle. Le jeune Binyomin Zachariah se trouvait chez lui avec sa mère Bessie, 27 ans, et ses frères jumeaux, âgés de 1 mois, lorsqu’il a rendu son dernier souffle, comme l’a rapporté le Mirror samedi 27 janvier 2024. Ainsi que l’ont évoqué nos confrères britanniques, ce petit garçon âgé de 11 mois se reposait dans sa chambre, située dans un appartement new-yorkais, quand un radiateur s’est mis à dégager une importante quantité de vapeur, au point de le brûler. Sa maman, qui nourrissait l’un de ses deux autres enfants non loin de là, a appelé les pompiers après avoir entendu un bruit sourd provenant de l’autre pièce. Malheureusement, son aîné, qui avait fait ses premiers pas la veille, a été déclaré mort au centre médical Maimonides de Brooklyn.

Une enquête menée par le service des bâtiments a révélé par la suite que ledit radiateur était défectueux. L’agence a alors émis un “arrêt d’utilisation” pour la chaudière de l’immeuble et a ordonné aux propriétaires de réparer leur système de chauffage. La tante de la victime s’est exprimée auprès du New York Post et s’est insurgée contre le propriétaire de l’appartement, un certain Ruvin Itskovich : “Je ne dis pas que le propriétaire a délibérément causé cela, mais c’est un vieil immeuble, les radiateurs fonctionnent toujours mal et font toujours des bruits bizarres, et c’est inacceptable. Il s’agit du meurtre d’un bébé. Il est inenvisageable qu’un bébé soit brûlé vivant à cause de cela !” Et de déplorer : “Le propriétaire n’était même pas sur place. Je pense qu’il leur doit au moins des condoléances.

“Je n’arrive pas à y croire”

De nombreux habitants dudit immeuble se sont joints à la douleur des parents du petit Binyomin Zachariah. “Je prenais mon petit déjeuner dans mon appartement. Je ne peux pas imaginer. J’ai des enfants”, a indiqué à nos confrères la voisine du dessus. “Je n’arrive pas à y croire, je n’arrive vraiment pas à y croire. Je veux dire, ils viennent d’avoir des jumeaux ! Je tremble”, a déclaré un autre locataire, visiblement sous le choc. Avec courage, Alexander Kuravsky, le père de la victime, a également accepté de prendre la parole. Auprès des médias, celui-ci a indiqué que “des personnes doivent absolument être tenues pour responsables, car des millions de personnes vivent avec des radiateurs à vapeur et beaucoup d’entre elles ont des enfants et des bébés à l’intérieur de leur maison”.

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *