Agricultrice tuée en Ariège : Camille, sa fille de 12 ans, a finalement succombé à ses blessures

Après son accident de la route avec sa mère et son père, dans lequel l’agricultrice est morte, Camille, 12 ans, est également décédée de ses blessures.

Depuis plusieurs jours, les agriculteurs français manifestent pour réclamer différentes mesures. Seulement, cette mobilisation a viré au drame ce mardi 23 janvier 2024. En effet, une voiture a fauché trois membres d’une famille sur le point de blocage de Pamiers dans l’Ariège. La mère, Alexandra Sonac, une agricultrice de 36 ans, est décédée sur les lieux de l’accident. Le père, grièvement blessé, a été transporté à l’hôpital, ainsi que sa fille de 12 ans, Camille, qui se trouvait dans un état très critique.

Un drame familial

Malheureusement, la jeune fille est morte de ses blessures dans la soirée de ce mardi 23 janvier 2024 peu après 19 heures, selon un communiqué du procureur de Toulouse Olivier Mouysset, relayé par Le Parisien. Une autopsie va être réalisée sur la mère et sa fille décédées. Trois personnes ont été interpellées et “sont actuellement entendues par les officiers de police judiciaire“. Leur garde à vue “va être prolongée pour les nécessités de l’enquête, plusieurs investigations étant toujours en cours“, indique le communiqué.

Le drame de Pamiers nous bouleverse tous. Je pense avec émotion aux victimes et à leurs proches endeuillés. À nos agriculteurs : j’ai demandé au gouvernement d’être pleinement mobilisé pour apporter des solutions concrètes aux difficultés que vous rencontrez”, a fait savoir Emmanuel Macron sur Twitter.

Les agriculteurs en deuil

“Aujourd’hui, tous nos agriculteurs sont en deuilNotre Nation est bouleversée et solidaire. Au nom du Gouvernement, je veux dire ma peine et adresser mon plein soutien à la famille et aux proches des victimes. Être agriculteur, c’est travailler sans relâche. C’est travailler pour nous, pour les Français. Nous sommes et resterons à leurs côtés.”, a écrit Gabriel Attal sur le réseau social.

Le mari de l’agricultrice décédée hors de danger

Dans un communiqué, le procureur de Foix Olivier Mouysset a donné des nouvelles du mari de l’agricultrice décédée. Contrairement à sa femme et sa fille qui ont perdu la vie, son pronostic vital n’est plus engagé. Malgré tout, l’homme “reste grièvement bless锓Dès que son état de santé le permettra, la victime sera examinée par un médecin légiste en vue de déterminer une incapacité de travail” a indiqué le procureur.

Sources : Le Parisien, Twitter

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *