Victime de harcèlement, cette danseuse bluffe tout le monde et brise les stéréotypes

Si vous imaginez une danseuse de ballet, vous allez immédiatement penser à une jeune femme très mince en tutu. Est-ce qu’il faut toujours être extrêmement mince pour bien danser et pour émouvoir le public. La réponse est non et il est bon de voir que les temps changent grâce à des personnes comme Lizzy Howell.

Cette jeune femme a commencé à danser à l’âge de six ans à la mort de sa mère dans un tragique accident de voiture. Depuis, elle vit avec sa tante, qui est sa plus grande fan.

À l’âge de 15 ans, elle a partagé une vidéo d’elle-même en train de faire du ballet. Les images sont immédiatement devenues virales avec des millions de vues sur les réseaux sociaux.

Avec autant de gens qui regardent la vidéo, elle a également reçu de trop nombreux commentaires négatifs sur son poids. Certaines personnes lui ont dit d’arrêter de danser. Quelque chose que Lizzy a en fait entendu toute sa vie.

“On m’a dit qu’il n’y aurait rien pour moi dans Casse-Noisette si je ne perdais pas de poids ou ne dansais pas en pointe. Cela m’a dérangé parce que c’était quelque chose que j’avais toujours voulu faire”, a déclaré Lizzy à News24.

“Si je suis une bonne danseuse, je ne pense pas que mon type de corps devrait affecter mes chances”, a-t-elle ajouté.

Ce que beaucoup de gens ne savent pas, c’est que Lizzy souffre d’hypertension intracrânienne idiopathique (IIH), qui augmente la pression du liquide céphalo-rachidien. Elle peut devenir aveugle si elle n’est pas contrôlée.

Son grand refuge est la danse. Cela a aidé Lizzy à travers toutes ses expériences difficiles, telles que le harcèlement. Elle se souvient d’un incident où une jeune fille lui a délibérément marché dessus avec ses chaussures de claquettes lors d’une audition avec plus de 300 danseurs présents.

Même si elle a été très harcelée, Lizzy a également reàu beaucoup de soutiens et que beaucoup de gens la considèrent comme un modèle.

“Parce que la plupart des danseuses sont maigres, ce que je ne suis pas, je pense que les gens voient des similitudes. Les gens me voient comme leur inspiration car on m’a dit à plusieurs reprises d’arrêter de danser, mais je ne l’ai pas fait”.

Lizzy dit que la danse l’éclaire et la rend plus heureuse, que la danse est comme une thérapie pour elle. Comme cette courageuse jeune femme le montre au monde entier, ne laissez personne vous décourager si vous faites ce que vous aimez !

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *