Géraldine Maillet (TPMP) : découvrez l’évolution physique de la chroniqueuse depuis ses années mannequin

Géraldine Maillet, figure incontournable de TPMP, a connu plusieurs carrières entre le mannequinat, la littérature et la télévision. Découvrez l’évolution de la chroniqueuse de ses débuts à aujourd’hui.

Géraldine Maillet, née le 29 février 1972 à L’Union, en Haute-Garonne, a marqué les esprits par son parcours atypique. Mannequin, romancière, réalisatrice, et désormais chroniqueuse télé dans l’émission à succès Touche pas à mon poste !, elle a su conquérir le public avec son franc-parler et ses multiples talents. Plongeons dans l’évolution physique de cette femme aux multiples facettes, depuis ses premiers pas dans le mannequinat jusqu’à son rôle prépondérant sur le plateau de TPMP.

Du mannequinat à la littérature

Géraldine Maillet, entrée à HEC après son baccalauréat, a financé ses études en devenant mannequin, posant pour les plus grands magazines de mode. Entre-temps, elle a fait quelques apparitions dans des séries télévisées et des films, tels que La Leçon de tango (1997) et Œdipe (2003). Ces premiers pas dans le monde du mannequinat ont laissé des traces sur son parcours et ont contribué à forger l’image que le public a d’elle aujourd’hui.

La véritable passion de Géraldine Maillet réside dans la littérature. Arrêtant le mannequinat à la fin des années 1990, elle se lance dans l’écriture et publie son premier roman, “Une rose pour Manhattan”, chez Flammarion. Sa carrière littéraire s’épanouit avec des œuvres acclamées telles que “J’ai vécu de vous attendre” (2013) et la trilogie du “Journal de Nine”, démontrant sa versatilité artistique.

Repérée par les médias, Géraldine Maillet devient critique littéraire pour la télévision, intervenant régulièrement dans des émissions telles que Ça balance à Paris sur Paris Première. En 2014, elle rejoint Les Pieds dans le plat sur Europe 1, animé par Cyril Hanouna. Son retour sur les ondes en 2016 la ramène sur C8, où elle devient chroniqueuse dans Touche pas à mon poste !, marquant son entrée fracassante dans le monde de la télévision. Ses prises de parole dans l’émission lui valent une image particulièrement clivante. La chroniqueuse est souvent décriée par les internautes sur les réseaux sociaux.

Une chroniqueuse clivante

Côté vie privée, Géraldine Maillet est très amie avec sa camarade Valérie Benaïm et l’actrice Julie Gayet. Depuis plus de dix ans, la chroniqueuse est en couple avecle journaliste sportif Daniel RioloDiscrète sur leur relation, elle ne cache pas son admiration pour son partenaire. Au cours d’un numéro de TPMP, elle a révélé des détails amusants sur leur premier rendez-vous.“Moi, mon premier date avec Daniel Riolo, en fait c’est moi qui ai payé le repas, il est parti, il s’est levé, il n’a pas pensé à payer. J’ai trouvé ça mignon et étrange”, avait-elle expliqué.

En couple et mère d’une fille

Avant de partager sa vie avec le chroniqueur de l’After Foot sur RMC, elle a eu une fille, Mathilde, née de sa précédente relation. Dans son livre “Le portrait de Nina”, Géraldine Maillet a partagé quelques confidences sur sa rupture avec le père de Mathilde. “Quand nous avons annoncé notre séparation à notre fille, sa première réaction a été : ‘Ah génial, comme toutes mes copines !’ J’étais très surprise. Ensuite, elle se demandait si elle pourrait choisir la même chambre ou comment elle ferait avec son doudou : des interrogations souvent déroutantes pour les adultes”, avait-elle écrit.

Bien que la chroniqueuse veille à préserver l’anonymat de sa fille, elle partage occasionnellement des moments de leur vie quotidienne. À l’occasion du 20ème anniversaire de Mathilde, Géraldine a publié un rare cliché sur son compte Instagram, dévoilant une vue de dos de la jeune femme devant un magnifique paysage. Même si son visage restait caché, la ressemblance physique avec sa célèbre maman est déjà perceptible.

Source utilisée :

TPMP

INA

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *