Le petit de 3 ans crie dans l’avion pendant 8 heures puis un passager filme et critique sa mère

En avion, on a toujours une petite crainte de savoir à côté de qui on va être assis : une personne qui sent mauvais, une famille avec des enfants turbulents, quelqu’un qui va vomir pendant le vol ? Les enfants en bas âge peuvent mal vivre le trajet en avion pour plein de raisons et malheureusement, beaucoup de parents n’y peuvent rien.

Combien d’entre nous espèrent de ne pas être assis à proximité d’un enfant pendant un vol en avion ? Les espoirs des passagers que l’on peut voir dans la vidéo ci-dessous ont été déçus lorsqu’ils ont compris que ce petit garçon de 3 ans allait rendre leur voyage inoubliable, mais pas pour de bonnes raisons.

Shane Townley a voulu partager cette aventure et a filmé son vol Lufthansa reliant l’Allemagne au New Jersey. Sa vidéo a été visionnée plus de 6 millions de fois et a aussi reçu de quelques critiques. On peut y voir un jeune garçon monter sur les sièges, frapper le plafond, courir dans l’avion et surtout hurler. Hurler encore et toujours plus fort, même après 8 heures de vol, avant le décollage et jusqu’à la sortie de l’appareil.

Le vol, qualifié d’infernal par Shane Townley et de très nombreux internautes, montre aussi une mère en détresse, dépassée par son fils. Voyant que le garçon se comporte ainsi, elle lui demande plusieurs fois gentiment de se calmer et demande à une hôtesse d’allumer le wifi pour qu’il puisse utiliser sa tablette (ce qui semble le maintenir silencieux quelques instants seulement). Les passagers se bouchent les oreilles et n’en peuvent visiblement plus.

Certains commentent que tout cela est dû au fait que les enfants passent désormais beaucoup trop de temps sur les tablettes et smartphones et/ou que l’autorité des parents n’est plus ce qu’elle était. Mais une femme, Nama Winston a formulé une autre critique sur son blog Mamamia, et pas contre le garçon ou sa maman, mais contre les passagers et surtout Shane Townley l’auteur de la vidéo ci-dessous.

Selon elle, c’est bien beau de critiquer le comportement de la maman en détresse mais cela démontre surtout un vrai manque d’empathie. Si certains des passagers avaient eu une approche proactive, avaient été aider la maman ou avaient tenté d’occuper le garçon, peut-être que les choses auraient pris une autre tournure.

La compagnie aérienne Lufthansa a de son côté indiqué que l’équipe de vol avait fait tout ce qu’elle pouvait pour aider tant la maman que les passagers.

Dans tous les cas ce vol de 8 longues heures a dû sembler une éternité pour tout le monde. Un voyage infernal, c’est le cas de le dire !

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *