Anouchka Delon sort du silence et répond publiquement à son frère Anthony… Alain Fabien aussi

Ce dimanche 7 janvier, Anouchka Delon était l’invitée d’Audrey Crespo-Mara lors du journal du 20h, sur TF1, afin de s’exprimer suite aux accusations de son frère Anthony Delon. Ce dernier l’accuse de manipulation et a décidé de déposer une main courante contre sa soeur. De son côté, l’unique fille de l’acteur du “Guépard” a confié avoir songé au pire après avoir découvert les graves déclarations de son aîné.

L’affaire Delon prend des proportions inattendues. Le 4 janvier dernier, nos confrères du magazine Paris Match publiaient une interview explosive d’Anthony Delon. Le fils d’Alain Delon lançait des accusations à l’encontre de sa petite-soeur Anouchka Delon contre laquelle il annonçait avoir déposé une main courante. Après l’affaire Hiromi Rollin, la dame de compagnie de l’acteur de La Piscine, place à celle qui oppose désormais les trois enfants d’Alain Delon. Dans son entretien exclusif, Anthony Delon affirme notamment que sa soeur aurait caché certains détails concernant la santé de leur père. Ma soeur ne nous a jamais informés mon frère et moi qu’entre 2019 et 2022, mon père avait été ­soumis à cinq tests cognitifs lors de ses visites à la clinique en Suisse et qu’il n’en a réussi aucun”, déclarait-il.

Il ajoutait : “D’après les médecins, ces tests démontrent une dégradation cognitive qui place mon père en position de faiblesse psychologique et donc de vulnérabilité”. Il reprochait alors à Anouchka Delon d’avoir préféré protéger “des intérêts personnels”. Pire, il renchérissait et assurait que pour lui, cette dissimulation “connaissant les agissements de Mme Rollin”, la rendait “indirectement complice de tous les abus et violences dont [Alain Delon] a été la victime”. Il précisait alors : J’ai donc déposé cette main courante pour laisser une trace, et aussi parce qu’une personne qui est capable de manipuler sa famille et de lui mentir comme elle l’a fait est capable de tout”.

Anthony Delon, Anouchka Delon et Alain-Fabien Delon au cocktail à l'issue de la conférence de presse pour la vente de la collection Alain Delon chez Bonhams Cornette de Saint Cyr à Paris le 19 juin 2023.© Coadic Guirec/Bestimage 
Une triste guerre familiale

Le papa de Liv n’en restait pas là et insistait sur le fait qu’il était impossible que sa soeur ne soit pas au courant de tous les tests comme elle le lui aurait affirmé. Face aux accusations de son frère, Anouchka Delon a décidé de prendre la parole ce dimanche 7 janvier face à Audrey Crespo-Mara dans le journal du 20h de TF1 afin de donner sa version et de démentir les déclarations, selon elle, diffamatoires d’Anthony Delon. Ce matin, c’était d’abord Me Christophe Ayela, qui a voulu discréditer les propos du frère de sa cliente dans un article de La Tribune DimancheComment voulez-vous que sa fille aille dissimuler des documents médicaux qui sont dans le dossier médical d’Alain Delon ? Tout ça est absurde“, commentait-il.

Face à l’épouse de Thierry Ardisson, Anouchka Delon s’est dite “particulièrement choquée et attristée” par les “propos mensongers et insultants” de son grand frère. La jeune maman avouait même avoir songé au pire en découvrant l’article de Paris Match la veille de sa sortie. “J‘étais au restaurant avec mon fils et mon mari, et j’ai eu envie de me tuer. Je vous le dis parce que c’est quelque chose qui m’empêche de dormir depuis trois jours. Je refuse qu’on me salisse comme ça, qu’on me traite de manipulatrice, de menteuse, ou de je ne sais quoi“, indiquait-elle grave face aux millions de téléspectateurs de TF1. Elle confirmait avoir déposé plainte contre son frère pour diffamation et précisait : “C’est une horreur de porter plainte contre son propre frère. C’est terrible. Je ne pensais jamais arriver à quelque chose comme ça dans ma vie. Il m’oblige à le faire pour ma famille”.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by alaindelonjr (@alainfabiendelon)

Suite à ses déclarations dans le journal télévisé de TF1, Alain-Fabien Delon qui vit actuellement avec Alain Delon à Douchy a décidé de prendre la parole sur son compte Instagram. Il écrivait d’abord en story, puis sur une publication publiée sur son feed Instagram : “Tu as ouvert la boite de Pandore. Vendredi soir 21:30. Papa et moi dînons. ‘Bodyguard’ entre dans la cuisine pour me dire que ma soeur arrivait deux minutes après. Le stress m’envahit, en voyant la voiture avec son chauffeur passer le portail”. Il ajoutait, pour rebondir aux déclarations de la trentenaire sur TF1 : “Le jour d’avant, elle était venue réveiller papa dans son lit médicalisé après être revenue en trombe du Fouquet’s (normal quand on est Présidente), avec le Paris Match en main”.

Décidé à en découdre, il continuait son explication avant de publier un enregistrement de sa soeur lors de sa venue à Douchy ce vendredi 5 janvier au soir. Il précisait qu’elle était repartie seulement 2 heures plus tard le jeudi, et que “le mal était fait”“Papa est très affaibli. C’est un fait. Nous le savons tous. Papa est très anxieux. C’est un fait. Nous le savons tous. Papa n’a plus de voix et parle avec beaucoup de peine. C’est un fait”, détaillait-il. Le jeune homme en profitait pour lancer une pique supplémentaire à sa soeur en attaquant son avocat. Il commentait au sujet de l’état de santé d’Alain Delon : “Nous le savons tous, mis à part Maitre Ayela qui maintient encore qu’il ‘s’est longuement entretenu avec monsieur Delon au téléphone’. Cut the bullshit“. Ce soir dans le journal télévisé de TF1, Anouchka Delon a également reconnu le fait que l’état de santé de son père était préoccupant mais se défendait d’avoir caché un quelconque résultat à ses frères.

“Depuis l’AVC de mon père, mes frères et moi avions accès aux même informations”, insistait la comédienne. Et de préciser qu’elle n’a pas “menti” et qu’elle n’était vraiment pas au courant des résultats évoqués par son frère. Enfin, concernant le fait qu’elle aimerait que son père soit soigné en Suisse, Anouchka Delon a répondu à son frère aîné qui l’accusait de vouloir protéger des intérêts personnels. Elle affirme que ce n’est en rien lié à l’héritage. Elle regrettait d’ailleurs qu’“Anthony [lui fasse] payer la confiance que [son] père [lui] porte” et d’assurer même qu’il s’agissait d’un “fardeau” pour elle plus que d’autre chose. “Je ne suis pas la fille d’un portefeuille”, concluait-elle sur ce point. “Mon père est diminué physiquement, comme quelqu’un qui a eu un AVC… Il a du mal à parler, parce que sa maladie fait qu’il est en train de perdre sa voix progressivement”, terminait Anouchka Delon en refusant de dire, comme l’y invitait Audrey Crespo-Mara, que son père n’a “plus toute sa tête”.

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *