Émue aux larmes, Clémentine Célarié revient sur son combat contre un cancer du côlon dans Sept à huit

Dimanche 7 janvier, Clémentine Célarié a répondu aux questions d’Audrey Crespo-Mara dans l’émission Sept à Huit, diffusée sur TF1. L’actrice est revenue longuement sur son combat contre un cancer du côlon.

À 66 ans, Clémentine Célarié enchaîne les projets à la télévision, au théâtre et au cinéma. La comédienne a récemment été à l’affiche d’une nouvelle série diffusée sur TF1, baptisée Les Randonneuses. Dans cette fiction, elle incarnait le personnage de Noémie, une femme atteinte d’un cancer. Un rôle qui fait échos au combat qu’a traversé l’actrice en 2021. Elle s’était en effet épanchée sur son cancer du côlon dans ouvrage baptisé Les Mots défendus. Son rôle dans Les Randonneuses lui a notamment permis de rafler le prix d’interprétation au festival Séries Mania.

“C’est que je suis récompensée pour une série qui parle du cancer, alors que j’en ai eu un et qu’on m’avait déconseillé de le dire !”, avait-elle alors confié au cours d’un entretien accordé à Télé-Loisirs. Désormais guérie de son cancer, Clémentine Célarié souhaite lever le tabou autour du cancer. “Il faut en parler, ne pas s’enfoncer dans la solitude”, avait-elle également expliqué lors de cet entretien.

“Pour moi, le combat c’était pendant la chimio”

Interrogée par Audrey Crespo-Mara dans l’émission Sept à Huit, dimanche 7 janvier, Clémentine Célarié est revenue longuement sur son combat contre un cancer du côlon. Elle s’est notamment épanchée sur les séances de chimiothérapie éprouvantes qu’elle a dû subir. “La chimio ça vous donne vraiment l’impression de mourir, alors que vous êtes en train de vous reconstruire, de guérir et tout ça”, a-t-elle confié. “Intimement, comment vivez-vous ce combat contre la maladie ?”, a demandé Audrey Crespo-Mara. “Je suis toute seule. Je suis dans mon lit parce que là, je parle de la chimio. Pour moi, le combat, c’était pendant la chimio. Je n’ai pas du tout envie d’aller dans le monde. J’ai envie de me créer un monde”, a expliqué l’actrice, les larmes aux yeux.

“Je pense que c’est relié à l’enfance qui est toujours en moi. Je ne pleure pas, je suis émue […] parce que je pense que c’est la force que l’on a, l’amour que l’on a reçu petit qui fait qu’on a de la force quand on est malade”, a-t-elle poursuivi, avant d’évoquer son enfance passée en Afrique. “Quand je parle d’enfance, ce sont mes parents et les gens qui aidaient maman à la maison. C’était l’Afrique, c’était la chaleur, c’était la peau noire. Oui, je suis africaine”, a-t-elle ajouté. Un témoignage touchant.

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *