Je suis professeur dans une école qui met en place l’uniforme et voici tous les avantages que j’y vois

Pas très populaire auprès des élèves, l’uniforme serait pourtant un bon outil pour réduire les inégalités, lutter contre le harcèlement et faire respecter la laïcité à l’école. Mais qu’en pensent les professeurs ?

Ce lundi 11 décembre, Gabriel Attal a annoncé une expérimentation pour le retour d’une tenue unique à l’école. Grâce à l’uniforme, le gouvernement espère retrouver une harmonie dans les écoles, dans ce climat de harcèlement scolaire. En Angleterre, l’uniforme est quelque chose de “normal” et jamais remis en question. Alors quels sont les avantages ou les inconvénients de cette tenue unique ? Des professeurs ont répondu dans les colonnes du HuffPost, dont Maria une Française expatriée à Ealing, mais aussi Sophia et Andrew, de nationalité anglaise.

“Les élèves s’habillent tous de la même façon dans mon établissement, qui est très cosmopolite. Il est impossible de distinguer s’ils sont riches ou pauvres. Pour moi, c’est un formidable outil d’égalisation”, explique Andrew. Si les élèves n’ont que peu d’occasions de montrer leur richesse, “le manteau est le seul moyen de les distinguer. Mais dès qu’ils passent la porte de l’établissement, ils doivent le porter à la main”, précise le professeur de politique et d’Histoire.

Les avantages de l’uniforme selon des professeurs en Angleterre

Autre avantage de l’uniforme : “Ça enlève la charge à la famille d’acheter les derniers vêtements à la mode et beaucoup de tenues différentes”, analyse Sophia. Et Andrew d’ajouter : “La plupart des écoles ont des magasins de seconde main. Certaines peuvent même donner des uniformes à des familles en difficulté”. Cependant, Sophie précise que l’uniforme ne permet pas réellement de lutter contre le harcèlement scolaire“C’est un sujet en moins sur lequel les élèves se font embêter. Mais il y a plein d’autres raisons pour lesquelles un élève peut subir du harcèlement”, indique Sophia.

Avant de préciser que l’uniforme permet tout de même de déstresser les élèves sur les tenues qu’ils portent. Cependant, Maria qui a effectué sa scolarité en France, ne partage pas le point de vue de Sophia concernant le harcèlement scolaire. “Je ne portais pas de marques pendant ma scolarité. Et les enfants n’hésitaient pas avec moi. J’étais assez résiliente et je n’en suis pas morte, mais j’imagine que ça peut affecter d’autres enfants”. Selon l’enseignante et son vécu, le fait de ne pas porter des vêtements de marque peut malheureusement jouer dans le harcèlement. Le port de l’uniforme permettrait donc de remédier à ce problème.

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *