Miss France 2024 : “Je ne suis pas la plus belle”, Eve Gilles revient sur son sacre contesté

Élue samedi 16 décembre 2023 Miss France 2024, Eve Gilles, Miss Nord–Pas-de-Calais a été l’invitée du Live de BFMTV ce mardi 19 décembre 2023. La jeune fille de 20 ans en a profité pour revenir sur son élection ainsi que sur les nombreuses critiques reçues après son sacre.

Cela fait un peu plus de 48 heures que la jolie Eve Gilles, Miss Nord–Pas-de-Calais 2023, a été élue Miss France 2024 face à trente autres candidates aussi jolies les unes que les autres sur la scène du Zénith de Dijon. Une élection qui a déjà fait grand bruit et pour cause plusieurs sujets reviennent sur le tapis, la coupe de cheveux courte de notre Miss, les commentaires odieux de certains internautes, ainsi que l’issue différente du classement si seuls les téléspectateurs avaient voté.

Pourtant, la jeune fille, solaire, ne se laisse pas intimider par tout ça, présente sur le plateau de BFMTV pour parler de son sacre, elle s’est confiée sur ses premiers jours en tant que Miss France 2024. « C’est vraiment passé de l’ombre à la lumière » affirme-t-elle devant les journalistes avant d’ajouter : « Pour le moment, je le vis super bien. Je suis très bien accompagnée. La société Miss France me chouchoute. Je suis entrée dans une nouvelle famille. » Un véritable rêve pour la jeune fille de 20 ans qui a la tête bien sur les épaules : « J’en rêvais depuis toute petite. Le show des Miss, j’ai toujours adoré ça. »

Miss France 2024 : Eve Gilles revient sur son élection

Un sacre contesté sur lequel Eve Gilles revient

Étudiante en deuxième année de licence mathématique et informatique, Eve Gilles a su se démarquer de ses concurrentes, non seulement grâce à sa coupe courte, mais également pour ses valeurs fortes de diversité féminine qu’elle a su transmettre lors de son parcours dans le concours : « J’aimerais montrer que la diversité ne se fait pas que par un physique. Elle se fait par tout ce qu’on peut penser : métier, passion… Il y a tout un univers autour. Ce sont des sujets dont je veux discuter avec la société Miss France » explique-t-elle au micro de BFMTV. Elle ajoute ensuite que le concours de Miss France a toujours incarné pour elle ce qu’elle a envie d’être : « une femme forte (…) guerrière, qui n’a peur de rien et dit ce qu’elle pense même si ça ne plaît pas toujours. On ne peut pas plaire à tout le monde. Et j’accepte la critique. »

Un moyen pour la jeune fille de 20 ans de rebondir sur les nombreuses critiques et commentaires odieux dont elle a fait l’objet depuis son sacre sur les réseaux sociaux : « Je préfère ignorer les messages de haine pour le moment. Tout le monde a son mot à dire ». Elle le sait, le concours Miss France est chaque année la cible d’ » interminables critiques », car les « gens adorent regarder Miss France pour pouvoir donner leur avis et critiquer chaque fille sur le prime. » Mais ils se trompent, Miss France ne se résume pas qu’à un physique pour la jeune femme ni à une coupe de cheveux : « Les commentaires haineux, je ne les regarde pas, parce que pour eux ce n’est que le physique (qui compte). Le concours Miss France, ce n’est pas qu’un physique ! Oui, c’est un concours qui le prend en compte. On le sait tous. Mais ce n’est pas que ça. »

Son élection en a d’ailleurs été la preuve pour la jeune fille : « Pour moi, je ne suis pas la plus belle femme de France, mais j’ai été élue », explique-t-elle avant de poursuivre « Ok, j’ai été troisième par le public, mais c’est déjà honorable. Je suis déjà très heureuse. Mais première par un jury de femmes diverses par le métier et leurs opinions. Je suis très fière de moi. » Quatrième Miss Nord–Pas-de-Calais à être élue en moins de 10 ans (Camille Cerf en 2015, Iris Mittenaere en 2016 et enfin Maëva Coucke en 2018), Eve Gilles est fière de pouvoir représenter une nouvelle fois sa région et de les retrouver dès demain pour une visite exclusive dans le village d’où elle vient, Quaëdypre.

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *