“Je n’étais pas au courant” : Pierre tétanisé, ce double défi vertigineux qui l’attend pour le prime de la Star Academy

À quelques heures du prime de ce vendredi 15 décembre, Pierre a été surpris de découvrir la mise en scène entourant sa chanson. Le jeune homme, souffrant du vertige, devra chanter alors qu’il sera suspendu en hauteur. Outch !

Chaque semaine, les élèves de la Star Academy doivent affronter leurs peurs et leurs craintes afin de donner le meilleur d’eux-mêmes face aux téléspectateurs. Et ce vendredi 15 décembre, lors du nouveau prime – décalé d’un jour en raison de la cérémonie Miss France qui sera diffusée samedi 16 décembre 2023 – le spectacle promet une nouvelle fois d’être grandiose et d’offrir de nombreuses surprises aux aficionados du programme. Il faut dire que cette semaine tous les élèves hormis Héléna et Lénie sont en danger.

Ils devront alors se battre pour avoir l’opportunité de poursuivre cette aventure et pouvoir participer à la grande tournée. Ce soir, parmi les candidats en danger, se trouvent Pierre, Julien, Candice, Djebril, Clara et Axel. Ces derniers devront alors offrir le meilleur d’eux-mêmes sur des titres choisis pour eux. Pierre, grand favori de la compétition, devra interpréter I don’t want to miss a thing d’Aerosmith pour convaincre le public. Une chanson rock qui change du répertoire du jeune homme qui appréhende énormément ce prime.

“Est-ce que ça va être faisable ?”

À quelques heures de l’événement, Pierre s’est rendu sur le plateau situé dans le nord de Paris pour répéter sa prestation. Il a découvert la mise en scène qu’il devra respecter. Il sera… suspendu en hauteur ! “Oh non, j’ai le vertige, on peut essayer mais…” lâche-t-il, pas très sûr de lui. “Je n’étais pas au courant que j’allais voler et moi qui aie un peu le vertige je me suis dit : ‘Ah, est-ce que ça va être possible, est-ce que ça va être faisable’ ?”, a-t-il réagi, face à la caméra. D’autant plus qu’il était déjà très stressé par la chanson qu’il devait interpréter : “En fait il y a deux challenges : le vertige et la chanson”, conclut-il, appréhendant ce nouveau rendez-vous avec son public.

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *