« Qu’ils arrêtent de s’intéresser à des gamines » : Kelly Vedovelli s’emporte et dézingue Frédéric Beigbeder (ZAPTV)

Sur le plateau de Touche pas à mon poste, ce mardi 12 décembre, Kelly Vedovelli est sortie de ses gonds, face aux propos polémiques des amis de Frédéric Beigbeder, accusé de viol. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la chroniqueuse n’a pas mâché ses mots.

Ce mardi 12 décembre, dans la matinée, Frédéric Beigbeder était convoqué au commissariat de Pau, une information dévoilée par France Bleu, quelques heures plus tard. Si le procureur n’avait pas souhaité révéler les raisons de sa garde à vue, on apprenait dans la foulée que l’écrivain de 58 ans faisait l’objet d’une enquête préliminaire diligentée pour viol. En juillet dernier, une jeune femme, dont l’identité n’a pas été dévoilée, avait déposé plainte contre Frédéric Beigbeder, l’accusant de l’avoir violée par pénétration digitale, alors qu’ils se trouvaient dans le même lit d’une chambre d’hôtel. Selon les informations recueillies par Franceinfo, la plaignante affirme avoir eu une première relation sexuelle consentie avec l’écrivain, puis une seconde non consentie, au cours de la même nuit.

Alors que Marie Dosé, l’avocate de Frédéric Beigbeder, a indiqué que son client “conteste vivement les accusations fantaisistes” et se montre “parfaitement confiant en l’issue de la procédure“, l’écrivain quant à lui a décidé d’ironiser sur la situation, dans un communiqué. “Je remercie les effectifs du commissariat de Pau de m’avoir accueilli dans leurs locaux. Deux réserves, cependant : le poulet au curry était sec, et ma voiture s’est retrouvée à la fourrière le temps d’une garde à vue de quelques heures à peine. Il manque décidément un parking devant ce commissariat“, a-t-il déclaré.

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *